Nouvelles - Santé

Des nudges numériques pour corriger les mauvaises habitudes | ICTjournal

jeudi 16 septembre 2021

Lancé à Zurich, le Digital Health Engagement Institute se fixe pour mission de lutter contre les maladies chroniques en promouvant un mode de vie ...

ADQ renforce davantage son portefeuille <b>Healthcare</b> &amp; Pharma avec l&#39;accord d&#39;acquérir la ...

jeudi 16 septembre 2021

ADQ renforce davantage son portefeuille Healthcare & Pharma avec l'accord d'acquérir la société pharmaceutique Acino. - ADQ va acquérir Acino, ...

Wefight lève 10M€ pour accélérer sa croissance et se développer à l&#39;international - Finyear

jeudi 16 septembre 2021

Digital Health Ventures, fonds de capital risque dédié aux solutions digitales de santé à destination des patients, Impact Partners, ...

Perspectives des revenus des ventes du marché des pompes de nutrition entérale d&#39;ici 2028 ...

jeudi 16 septembre 2021

Nestle Health, Abbott Nutrition, Byram Healthcare – Androidfun.fr ...

Perspectives des revenus des ventes du marché des équipements d&#39;imagerie pour petits ...

jeudi 16 septembre 2021

... des ventes du marché des équipements d'imagerie pour petits animaux d'ici 2028 2021-28| Agfa Healthcare, Carestream Health, BCF Technology.

Source: mediCMS.be

Pour les médecins

Vous êtes un médecin spécialiste ou un cabinet de médecins spécialistes actifs au Luxembourg?

Contactez-nous!

Je veux m'inscrire sur le site

Articles médicaux

Ne pas traiter la ménopause: quel coût pour la société ? - Abstract

juil. 15 2010

L’indice d’évaluation est le QALY (quality-adjusted life years) qui permet de chiffrer le coût monétaire de l’ensemble des mesures de santé mises en place pour gagner une année sans pathologie par rapport à l’absence de prise en charge.

A moins de 100 000$ pour un gain d’une unité de QALY, les mesures valent la peine d’être prises. A moins de 10 000$, c’est très favorable.

La dernière comparaison publiée en 2009 montre que la substitution hormonale ne coûte que 2438$ par QALY gagné si la thérapeutique est initiée durant les dix premières années après l’installation de la ménopause, soit dix fois moins qu’après 65 ans ! Le gain après 15 ans de traitement (et qui se prolonge même à 30 ans de substitution) est de 1,49 en tenant compte des incidents cardiovasculaires (affections coronaires et AVC), du cancer du colon et du sein, des fractures par ostéoporose, des embolies pulmonaires et de la mort.

Au-delà de l’aspect financier de la prise en charge de la ménopause, il intéressant de se rappeler les chiffres de mortalité lié à l’utilisation ou non des hormones de compensation. Une méta-analyse récente qui inclut les deux bras randomisés de la WHI montre une diminution de 25 % de la mortalité chez les patientes qui profitent de la « fenêtre » thérapeutique des dix premières années.