Nouvelles - Santé

Tulip s'associe à Stanley Black & Decker pour créer une plateforme opérationnelle mondiale

dimanche 22 mai 2022

Now mental health services can't keep pace with demand. “What we hear time and time again is 'the waiting list is very long, what do I do in the ...

Dispositifs de fermeture d'artériotomie Marché Technologie, tendances récentes, demande ...

dimanche 22 mai 2022

... demande, croissance future, produit, part et prévisions 2022-2030 – Abbott, Abbott, Cardinal Health, Arstasis, Cardiva Medical.

Canada Home <b>Healthcare</b> Marché Perspectives régionales, croissance et tendances 2022-2031

dimanche 22 mai 2022

Canada Home Healthcare État du marché 2022. MarketResearch.Biz a récemment ajouté un nouveau rapport à son vaste dépôt de rapports de recherche de ...

Letz be <b>healthy</b>: La naturopathie et l&#39;énergie du printemps - RTL 5minutes

dimanche 22 mai 2022

Letz Be Healthy. Le printemps est installé et nous apporte une nouvelle énergie. Il est le symbole de la renaissance, du renouveau après l'hiver.

Etats-Unis: les autorités sanitaires appellent à la vigilance face à la variole du singe - RFI

dimanche 22 mai 2022

Public Health Image Library CDC. Texte par : RFI Suivre. 1 mn. Aux États-Unis, les autorités appellent à la vigilance sur la variole du singe ...

Source: mediCMS.be

Pour les médecins

Vous êtes un médecin spécialiste ou un cabinet de médecins spécialistes actifs au Luxembourg?

Contactez-nous!

Je veux m'inscrire sur le site

Articles médicaux

Utilisation postménopausique du sterilet au levonorgestrel - Abstract

juil. 15 2010

De même, après une période de saignements/ spottings modérés pendant 3 à 6 mois, une aménorrhée progressive s’installe souvent avec un taux plus favorable (> 90 %) que celui atteint avec les oestro-progestatifs combinés-continus.La tolérance métabolique (lipides, glucides, hémostase) est excellente et ses variations dépendent essentiellement de l’œstrogène associé, qu’il soit oral ou transdermique.
La tolérance clinique est supérieure à celle des progestatifs oraux : effets cutanés (acné, séborrhée,..), céphalées et inconfort psychologique sont observés dans 1 à 10 % des cas.Le traitement E2 + LNG-IUS entraine 2 fois moins d’accroissement de la densité mammaire qu’ avec E2 + Progestatif oral ; les études observationnelles montrent dans toutes les tranches d’âge pré-, péri-, et postménopausiques un taux de néoplasies mammaires sous LNG-IUS comparable à celui des témoins.

Il faut cependant rappeler l’effet des progestatifs systémiques en tant que co-promoteurs du cancer du sein, sachant qu’un LNG-IUS entraine des taux sanguins de 150 à 450 pg LNG / ml, alors que l’administration orale de LNG (péri et postménopause) aboutit à des taux environ 10 fois plus élevés : les données sont donc insuffisantes pour être tout à fait rassurantes.

En résumé, tant sur le plan clinique que métabolique et peut-être de la sécurité, l’administration d’un progestatif en péri- et postménopause via un LNG-IUS est une solution optimale. Un stérilet de plus petite taille (pour la facilité d’insertion), libérant une quantité moindre de LNG (tout en restant aussi efficace), est actuellement en développement. Il serait évidemment encore plus adapté dans le contexte postménopausique.